Partenariats

L’ASFAD a toujours travaillé en France en partenariat avec des associations qui avaient des objectifs proches des siens ou «plus larges», mais dans tous les cas avec des associations qui agissaient pour les droits des femmes et dans la mouvance du féminisme.

Fondés par des militantes féministes algériennes et françaises,le RISFA puis l’ASFAD ont considéré que les aspirations et les problèmes des femmes algériennes rejoignaient ceux de toutes les femmes migrantes et immigrées, comme ceux de toute femme ici et ailleurs.

Les associations :

Le R.I.S.F.A. puis L’ASFAD dès sa création (en 1995), a bénéficié d’un soutien précieux parmi les associations féministes à Paris, notamment le Mouvement Français pour le Planning Familial, le réseau Ruptures, et la Maison des Femmes de Paris. Partenaires incontournables, l’ASFAD a travaillé en étroite collaboration avec les associations APEL et Pluri-ELLES qui avaient les mêmes objectifs.

En 1996, nous prenons contact avec l’association FCI (Femmes Contre les Intégrismes) de Lyon, très liée à plusieurs associations algériennes. Celle-ci a entrepris un travail juridique sur le Code de la famille algérien et les accords bilatéraux. En octobre, une rencontre sur ces thèmes a lieu à Lyon qui permet à l’ASFAD de nouer des liens étroits avec trois associations féministes d’Algérie : Tharwa Fatma N’Soumer, AITDF, AFEPEC.
FCI publie, en novembre 1998,un guide pratique pour les femmes étrangères ou d’origine étrangère qui vivent en France «Madame vous avez des droits»; ce guide donne des informations juridiques sur les Codes de statut personnel des trois pays du Maghreb et leur application éventuelle en France. Il indique aussi l’évolution de la jurisprudence, afin de connaître les recours possibles et l’utilisation des règles de protection de Droit International Privé.

A partir de 1999, l’ASFAD entreprend des actions pour la prévention des mariages forcés avec le GAMS, ELELE et VOIX DE FEMMES.
- Le GAMS – Groupe pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles et autres pratiques traditionnelles néfastes, notamment les mariages forcés – agit depuis plus de vingt ans pour les femmes d’Afrique subsaharienne.
- « ELELE – Migration et Culture de Turquie » accueille et défend les droits des femmes turques.
- « Voix de femmes » de Cergy Pontoise accueille et accompagne les jeunes femmes victimes ou menacées de mariage forcé.

L’ASFAD travaille en partenariat régulier avec ces associations, car les expériences de terrain se complètent et permettent de toucher, lors des interventions, la majorité des communautés issues de l’immigration.

En mai 2003, à l’occasion d’une semaine de formation des cadres associatifs aux réalités du partenariat euro-méditerranéen, organisée à Marseille, l’ASFAD devient partenaire du «Forum Femmes Méditerranée» dont les regards sont tournés régulièrement vers les femmes du Maghreb. Les maghrébines, et en particulier les Marocaines, déclarèrent lors de cette rencontre combien il était difficile de lutter contre l’intégrisme islamiste dans les campagnes ou parmi les populations pauvres, «là où ils leur promettent le paradis en leur faisant vivre l’enfer».

L’ASFAD a été invitée à participer par la suite à plusieurs de leurs manifestations .

Membre de l’ASFAD, Brigitte Bardet-Allal a également participé à la création de l’Association du Manifeste des Libertés (Novembre 2004). A l’origine de cette création : un texte fondateur publié le 16 Février 2004, « Etre de culture musulmane et contre la misogynie, l’homophobie, l’antisémitisme et l’islam politique » qui a recueilli plus de 1800 signatures.

Ses objectifs :

- Mener une réflexion et d’organiser des débats publics sur les thèmes du Manifeste ;
- Organiser des manifestations, des réunions publiques, des colloques ;
- Publier, sous toute forme et tous support, des ouvrages, articles et documents relatifs à son objet ;
- Informer l’opinion en France et à l’étranger sur ses prises de positions ;
- Associer son action avec tout groupe, association, organisation dont l’objet et les préoccupations rejoignent les fondements et les buts de l’association ;
- Fonder des établissements et institutions qui concourent à l’exécution de ces buts.
http://www.manifeste.org/article.php3?id_article=113

Les réseaux

Le partenariat contracté avec le Collectif National pour les Droits des Femmes dure depuis la constitution de celui-ci, début 1996, à la suite de la manifestation du 25 novembre 1995 qui a rassemblé à Paris 50 000 personnes.

En 1998, nous participons à la création du RAJFIRE (Réseau pour l’Autonomie Juridique des Femmes Immigrées et Réfugiées) dans la logique de nos revendications pour le droit au séjour.

Celui-ci a été créé par des militantes féministes au moment du vote de la loi « Réséda » fin mai 1998.

Il demande le droit d’asile et le droit au séjour pour les femmes en raison de conditions particulières de menaces dans certains pays d’origine : traditions, violences, conflits armés, et insiste pour que leurs droits ne soient plus liés à leur statut matrimonial. Des députés, jugeant cette loi trop restrictive, mettent en place pour la faire évoluer (ou appliquer) un comité de suivi auquel l’ASFAD participe pendant plus d’un an. Le RAJFIRE essaie dans ce comité de faire prendre en compte les problèmes spécifiques des femmes sans papiers.

L’ASFAD participe au réseau «Femmes Unies du Maghreb» qui rassemble APEL, ASFAD, ATF, ATMF, Citoyennes des deux rives, Pluri-Elles Algérie…
Conscientes que les Codes de statut personnel sont discriminatoires pour les femmes dans les trois pays, elles décident de mener des actions sur des revendications communes.

22 février 2005 : l’ASFAD et plusieurs associations: GAMS, ELELE, VOIX DE FEMMES,  créent le réseau « AGIR AVEC ELLES ». Celui-ci a pour but d’obtenir des autorités des moyens concrets (hébergements, aide juridique) en vue d’un soutien aux femmes victimes de violences spécifiques: discriminations sexistes, viols, mutilations sexuelles, harcèlement, agressions, violences conjugales, polygamie, crimes d’honneur, violences liées aux intégrismes religieux et culturels.

Nos liens :

Vous trouvererez ci-dessous une liste d’associations, de réseaux, d’organisme intervenant ou proposant de l’information dans différents domaines avec leur lien respectif (lorsqu’il exite un site Internet) :

Droits des femmes

APEL : Associations devant la Loi / http://famalgeriennes.free.fr

ATF : Association des Tunisiens en France http://www.tunezine.com/breve.php3?id_breve=2820

AVFT : Association europeenne contre les Violences Faites aux Femmes au Travail : http://www.avft.org/

CADAC : Coordination des Associations pour le Droit à l’Avortement et à la Contraception: http://www.cadac.org/

CFCV : Collectif Féministe Contre le Viol: http://www.cfcv.asso.fr/

CIMADE : Service Oecuménique d’entraide: http://www.cimade.org/

CNIDFF : Centre National d’Information et Documentation des Femmes et des Familles: http://www.infofemmes.com/

CNDF: Collectif National pour les Droits des Femmes: http://www.cndf.ras.eu.org

ELELE : Migration et Culture de Turquie: http://www.fraternet.org/elele/

FCI : Femmes Contre les Intégrismes: http://www.place-publique.fr/mag/magspip/imprimersans.php3?id_article=195

FIL-ACB : « Femmes d’Ici et de Là-bas » – Association de Culture Berbère:  http://www.acbparis.org/activites/index.php

GAMS : Groupe Femmes pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles: http://perso.wanadoo.fr/..associationgams/

MDF : Maison Des Femmes: http://maisondesfemmes.free.fr/

MFPF : Mouvement Français pour le Planning Familial:  http://www.planning-familial.org/

RAJFIRE : Réseau d’Aide Juridique aux Femmes Immigrées et Réfugiées: http://maisondesfemmes.free.fr/rajfire.htm

SDDF : Service Des Droits des Femmes:  http://www.femmes-egalite.gouv.fr/

Immigration/sociale

CRR/OFPRA : Commission des Recours des Réfugiés/Office Français pour pour les Réfugiés et Apatrides:

http://www.ofpra.gouv.fr/index.html?xml_id=82&dtd_id=10

OMI : Office des Migrations Internationales: http://lessites.service-public.fr/cgi-bin/annusite/annusite.fcgi/nat6?lang=fr&orga=7032

DASES : Direction de l’Action Sociale, de l’Enfance et de la Santé: http://www.mairie4-en-ligne.paris.fr/mairie4enligne/jsp/Portail.jsp?id_page=104

FASILD : Fonds d’Action et de Soutien pour l’Intégration et la Lutte contre les Discriminations: http://www.fasild.fr/dispatch.do

Données statistiques

ENVEFF : Enquête Nationale sur les Violences Envers les Femmes en France: http://www.eurowrc.org/01.eurowrc/06.eurowrc_fr/france/13france_ewrc.htm

INED : Institut National des Etudes Démographique: http://www.ined.fr/

INSEE : Institut National de la Statistique et Etudes Economiques: http://www.insee.fr/fr/home/home_page.asp